Les babeilles d’afrique

C’est en 2013 que l’asbl luxembourgeoise Solidarité-Afrique contacte Jocelyne afin de réaliser une étude de faisabilité d’un projet apicole dans une école primaire du village de Lao au Burkina Faso.

Les objectifs étaient d’améliorer autant les conditions sociales, qu’environnementales, des enfants et de leurs familles.

 Une première section apicole a été créée, puis a donné naissance 10 autres sections et ainsi de suite ! Aujourd’hui, une coopérative apicole a été créée, ce qui permet de dégager des revenus supplémentaires dans la région pour donner des cours ou faire le suivi des apiculteurs.

 Un système de formation et d’échange entre les sections apicoles du village burkinabé et la section apicole de Bastogne a également été mis en place. Ceci se fait par internet qui fonctionne relativement bien chez eux malgré ce que l’on pourrait croire.

 En été, en Belgique, nous avons des cours chaque dimanche après-midi et après chaque cours, on écrit sur une feuille de papier tout ce qui a été dit ainsi que les questions posées. Le document est directement envoyé aux babeilles d’Afrique. Mais les pratiques ne sont pas du tout les mêmes qu’en Belgique. Les techniciens apicoles retravaillent et adaptent les informations reçues, au calendrier apicole du Burkina Faso.

 Grâce à ce système-là, ils sont devenus autonomes et ont créé leur propre école d’apiculture, les Babeilles d’Afrique.

Jocelyne Collard

Jocelyne Collard

Le porteur de projet en Belgique

Thomas Kabore

Thomas Kabore

Le porteur de projet au Burkina-Faso

Quartier Rimkéta Ouagadougou

debigssi(at)yahoo.fr